Centre de Formation Apprentis

L’Eco-Campus du Grand Paris sera le lieu du partage des savoir-faire hérités du passé ainsi que de l’apprentissage des nouvelles technologies de construction des bâtiments de demain.

Notre projet repose sur quatre grands principes :

. Rationalité de l’organisation fonctionnelle,
. Sécurité et prévention des risques professionnels,
. Dispositions constructives (compacité et flexibilité),
. Insertion au sein du campus de la ZAC de Chérioux.

Construire l’EcoCampus du Grand Paris à Vitry-sur-Seine, sur le site de la ZAC Chérioux, représente une opportunité unique de regrouper sous un même toit un large panel de formations aux métiers du bâtiment.

Ce centre de formation abritera un grand nombre d’apprentis âgés de 15 à 25 ans ainsi que des professionnels en formation continue.

Il sera composé d’un ensemble d’ateliers dédiés aux différents corps de métiers pour un enseignement technique spécifique, et de salles de cours banalisées permettant d’assurer un enseignement théorique et général à l’ensemble des apprentis.

La conception du nouveau bâtiment doit permettre la cohabitation de ces métiers de la construction en leur procurant un cadre de vie adapté et propice à l’enrichissement réciproque de ses filières.

Le projet doit mettre en place les conditions optimales en vue de favoriser une approche multidisciplinaire et transdisciplinaire des apprentis. Les espaces partagés à vocation collective permettront la mixité des usages et le dialogue des utilisateurs.

Le parti architectural adopté par notre équipe répond aux exigences programmatiques et fonctionnelles des différentes entités.

Il met en cohérence l’ambition d’une efficacité fonctionnelle au service de l’enseignement technique, avec l’intégration du bâtiment dans un site exceptionnel, faisant naître des lieux propices à la transmission des savoirs.

A la croisée entre un lieu de travail, technique et adapté aux besoins spécifiques de chaque corps de métier, et un lieu abritant une grande communauté d’apprentis, le projet EcoCampus offre les possibilités d’appropriation et d’échanges à même de faire travailler et vivre ensemble les différentes filières techniques utilisatrices de l’établissement, tout en préservant leurs singularités propres.

Le projet met en avant la création d’une structure de formation sereine et sécurisée, où les conditions d’enseignement et de travail sont optimales.

La lumière naturelle dans tous les espaces de travail, la surveillance aisée des lieux collectifs (terrasse fermée, administration en surplomb des espaces de vie, bureaux des chefs de travaux à proximité des ateliers, accès contrôlés), le positionnement à rez-de-chaussée des ateliers dits «lourds» nécessitant la livraison et la manipulation d’éléments volumineux (pas de transfert dangereux par monte-charge) ou la clarté de la répartition des espaces participent à la réduction du risque d’accidents, et donc au bon déroulement de la formation.

Plus généralement, notre projet s’organise au sein d’un volume compact et flexible, permettant d’organiser facilement les flux et les espaces à l’intérieur du bâtiment, respectant les procédures de passage par les vestiaires avant d’entrer ou de sortir des ateliers.

Notre projet ambitionne de donner une image forte à l’EcoCampus tant à l’intérieur du bâtiment (mis en scène de la galerie des métiers, en lien avec l’espace extérieur collectif de la terrasse), qu’à l’extérieur du bâtiment, avec un traitement particulièrement soigné de l’implantation du bâtiment à l’entrée de la ZAC de Chérioux.

L’EcoCampus fait perdurer la composition de l’ensemble architectural et paysager en place depuis les années 30 sur le site.

Le projet de l’EcoCampus se veut non seulement visible et protégé, mais encore rationnel et géné- reux. La composition homogène de ses façades donne à lire un bâtiment capable et flexible, tra- duisant les besoins essentiels d’une construction; apport en lumière naturelle, protection solaire et thermique, lisibilité des accès.

En savoir plus

Infos projet

Maîtrise d’ouvrage :
Eco-campus des Ardoines
Lieu :
Vitry (94)
Équipe de conception :
Brunet Saunier Architecture (architecte mandataire)
ilimelgo (architecte associé)
AE75 (Économiste)
Alto ingénierie (BET Fluides et HQE)
AR-C (BET Structure)
Sigma (Acousticien)
Mission :
Concours
Surface :
11 000 m²
Coût des travaux :
18 M€ HT
Phase/date :
Finaliste, classé second 2014