Hôtel La Cannelia

Situé sur l'ile de Pamandzi , ce petit ensemble hôtelier se distingue par sa localisation tout à la fois en bord de mer, à flanc de volcan et à proximité de l'aéroport de Mayotte.

Surmonté d'un "rooftop" dominant largement la baie, le bâtiment s'insère avec délicatesse dans le paysage et tire parti de la forte déclivité du terrain pour ouvrir des vues sur la mer alentour tout en ménageant l'intimité des usagers en cœur d'ilot.

Le terrain bordé à l’Ouest par une habitation sommaire, est desservi par la rue du Lycée donnant sur le Lycée de Pamandzi.

Sur le côté Est, un sentier chemine jusqu’au point de vue de Vigie à travers le vaste terrain en friche situé à flanc de butte. Cet espace aura vocation à muter afin de fournir une bonne part de l’offre résidentielle future de la commune.

Plus à l’Est, à l’embouchure de la rue du Lycée se trouve un terrain de sport qui accueillera à terme un parking public aérien. En vis-à-vis, un groupe de petites maisonnées à R+1, disposé en grappe autour d’une voie de desserte intérieure, ferme l’angle de la rue avec le boulevard du General de Gaulle.

En face du site, le front Sud est constitué de quelques habitations individuelles éparses logées en contrebas de la rue du Lycée. Au-delà, la vue dégagée permet d’apercevoir l’aéroport de Pamandzi et la mer alentour.

Les parcelles présentent une forte déclivité suivant un axe Nord-Sud. Ainsi, sur toute la profondeur de l’îlot, il s'agit de récupérer en moyenne 3.00 m de dénivelé soit une hauteur d'étage.

Le site bénéficie de ce fait de vues en surplomb exceptionnelles sur l’environnement paysager et maritime.

L’entrée principale de l’Hôtel se fera dans la continuité du trottoir qui sera créé afin d’assurer une continuité piétonne et loger en bord de rue 4 places de stationnement longitudinales à l’usage de la résidence.

L’hôtel « La Canellia », ainsi que les logements, seront desservis principalement depuis la rue du Lycée. Côté Est, l’hôtel bénéfice également d’une desserte depuis le sentier qui le longe.

Les accès principaux de niveau avec la rue, seront marqués par des percées paysagères, et par conséquent facilement identifiables.

Les bâtiments seront implantés parallèlement à la rue du Lycée. L’hôtel sera situé au croisement de la rue et du sentier tandis que les logements voisineront l’habitation existante.

Les formes bâties sont volontairement simples et lisibles ; en « L » pour l’hôtel et en « I » pour les logements.

Les façades seront en léger retrait de 1,20 m depuis la limite parcellaire conformément aux attendus du règlement d’urbanisme.

Cette mise a distance offrira une opportunité de végétaliser le pied des façades pour marquer un seuil qualitatif avec le trottoir.

Le bâtiment abrite un programme mixte réparti en deux bâtiments distincts.

D’une part un petit ensemble de deux logements et d’autre part un hébergement hôtelier regroupant une dizaine de chambres, trois appartement-hôtel, un restaurant de 50 couverts, et un espace de restauration sur la terrasse roof-top.

S’adaptant à la forte déclivité du terrain, le bâtiment accueille également une salle de réunion indépendante ainsi qu’une salle de bien-être.

Le jardin, sculpté en terrasses successives mène progressivement à la piscine extérieure entourée d’une végétation foisonnante.

Conçu selon des principes bioclimatiques, un principe de double peau composée de panneaux accordéons mobiles habille l’ensemble du projet, protége ses occupants des rayonnements du soleil et permet d'accroitre la ventilation naturelle des chambres.

A dominante hotellière, la résidence présentera une façade « publique » sur le front de rue dominant le paysage alentour. Ainsi, la réception, le restaurant et le café en toiture-terrasse animeront la façade tout au long de la journée.

A l’inverse, la façade arrière offrira un caractère plus « privé et intime » donnant sur le cœur d’ilot. Cela sera le lieu privilégié pour les chambres d’hôtel et le jardin intérieur avec piscine.

Entre terre et mer, les façades sont organisées de manière à offrir un large éventail de points de vue sur le paysage, du plus intime au plus public.

Si le traitement des volumes demeure très unitaire en s’inscrivant dans une cohérence d’ensemble, l’enveloppe des coursives et terrasses orchestre un jeu de filtres insolite et contemporain.

Le projet propose une écriture contemporaine en reprenant des formes architecturales traditionnelles afin de s’intégrer à l’environnement, tout en permettant de valoriser le quartier à travers les matériaux utilisés.

Les matériaux employés seront durables et de qualité, et, autant que possible, de provenance locale.

En savoir plus

Infos projet

Maîtrise d’ouvrage :
La Cannelia
Lieu :
Pamandzi (976) (Mayotte)
Équipe de conception :
ilimelgo (architecte)
Mission :
Maîtrise d'oeuvre complète
Surface :
880 m²
Coût des travaux :
N.C.
Phase/date :
Phase APD en cours 2021